Installer une isolation phonique pour éviter la propagation du bruit

L’isolation phonique est une méthode qui permet d’éviter la propagation du bruit dans la maison. Egalement appelée isolation phonique, elle absorbe les ondes sonores de votre entourage à l’aide des matériaux absorbants qui la composent. De ce fait, aucune vibration de son ne sera ressentie à travers votre maison. Suivez ci-dessous toutes les informations en ce qui concerne ce concept innovant que l’on peut facilement installer chez soi.

A quoi sert une isolation phonique ?

Le son est un élément naturel qui se propage dans l’air sous forme de vibration. Les bruits sont inévitables, particulièrement lorsqu’on habite en pleine ville. En effet, à n’importe quelle heure de la journée voire même de la nuit, les voitures ne cessent de circuler, sans oublier les trains et TGV qui font leurs trajets de bon matin. Les bruits peuvent traverser certains éléments solides comme le sol, les murs, les fenêtres…


Pour éviter ces embarras, la solution est de placer une isolation thermique ou acoustique chez vous, notamment au niveau des portes, des fenêtres et vitrages, des planchers intermédiaires, des murs ainsi que des cloisons. En conséquence, les sons dérangeants seront considérablement réduits et vous vivrez sereinement dans le confort.

Les matériaux qui composent une isolation phonique

Les architectes de grand bâtiment utilisent souvent de la laine de roche, de verre, de cellulose ou encore de chanvre comme isolation phonique. Ce sont des éléments actifs qui absorbent ou amortissent les bruits. Différente de l’isolation thermique, l’installation d’une isolation acoustique est très spécifique, car la pose doit être bien distincte.


Par ailleurs, le choix d’une isolation phonique dépend de la nature du bruit. Pour savoir si un isolant phonique est efficace, vérifiez les indications de performance qui sont exprimées en dB. Ces indices suivent les normes européennes et elles indiquent l’efficacité ainsi que la performance des matériaux. Mais, en général plus la matière est dense, plus l’isolation est optimale. Ainsi, le seuil ne doit pas dépasser les 35 dB.


Au cas où vous envisagez de construire une maison, vous devez suivre cette réglementation européenne sur l’isolation acoustique. Toutefois, les établissements construits à partir de 1996 ne sont pas inclus dans cette règle. Au-delà de ce chiffre, vous devez adopter une isolation phonique appropriée.

Les techniques d’une bonne isolation phonique

Le son est un élément qui compose l’environnement. Il se répand dans l’air en franchissant les cloisons inertes. Sa densité dépend entièrement des matériaux composant les parois qu’il traverse. Les murs construits en pierre possèdent des propriétés efficaces pour bloquer la propagation des bruits. C’est un excellent rempart contre le son étant donné qu’une pierre est épaisse et lourde.


Sinon, vous pouvez suivre un principe simple pour isoler votre bâtiment des bruits environnants. Adoptez le concept masse-ressort-masse. Cette technique consiste à doubler toutes les parois en mettant un ressort entre les deux cloisons. De ce fait, le son sera bloqué à la première paroi grâce à ce ressort. Placez également des portes lourdes pour empêcher la diffusion du son d’une pièce à une autre. Mettez aussi des planchers intermédiaires pour minimiser les bruits de pas à l’étage.

Partagez si vous aimez ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *